Festival Yggdrasil 2024

Les 3 et 4 février, l’Institut a participé pour la deuxième fois au festival Yggdrasil, le rendez-vous incontournable de l’imaginaire à Lyon. Et qui dit imaginaire, dit aussi innovation scientifique !

C’est donc la deuxième année consécutive que l’ANR nous a invité sur son stand, pour que nous y présentions nos projets de recherche.

Robot appliqué à la micro-chirurgie « Symani »

Le robot chirurgical Carlo de découpe osseuse au laser présenté sur le stand de l’Institut l’an dernier a tant intrigué et attisé les curiosités que nous avons décidé cette année de présenter un autre robot chirurgical, le robot Symani, développé par MMI, et utilisé par l’Institut dans ses programmes de recherche sur la chirurgie de la face.

Le robot chirurgical Symani est conçu pour la microchirurgie, particulièrement adapté pour la chirurgie faciale, et la réalisation d’anastomoses de l’ordre du dixième de millimètre.

Réalité Mixte pour aider les personnes atteintes de troubles du spectre de l’autisme


Nous avons également offert sur le stand des démonstrations de réalité mixte, développée dans le cadre du projet de recherche « Comment faire face à autrui? ».

Ce projet de recherche approfondit l’utilisation de la Réalité Mixte (RM) avec « TooYu » (ensemble d’applications développé par l’entreprise Actimage) pour développer les compétences sociales chez les individus atteints de Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA), en se concentrant sur des méthodes interactives avancées. En exploitant les lunettes Hololens 2, cette étude intègre des techniques de suivi d’apprentissage personnalisées, comme l’eye tracking intégré dans le casque, pour évaluer et stimuler l’engagement et la réceptivité des participants.


Ces outils permettent une analyse précise des réactions et des progrès des utilisateurs, en identifiant les aspects les plus efficaces des jeux de formation de réalité mixte pour améliorer les interactions sociales. Ce travail vise non seulement à valider l’efficacité de la réalité mixte comme outil thérapeutique mais aussi à ouvrir des voies vers des méthodes d’enseignement adaptatives, enrichissant la compréhension des besoins éducatifs spécifiques des personnes avec TSA.