Fonctions et mouvements

Certaines pathologies tête et cou entraînent non seulement un handicap esthétique mais également la perte de fonctions essentielles, telles que perte de la phonation, déglutition, mastication.

Pour récupérer ces fonctions, il est essentiel de comprendre l’anatomie complexe de la tête et du cou, et de modéliser la biomécanique des mouvements du visage afin de planifier les opérations chirurgicales, de personnaliser la rééducation, développer des implants ou prothèses mécaniques au comportement proche de la réalité.

plateforme du mouvement

PROJETS

FacemocapL’objectif de ce projet est d’établir la capture et quantification du mouvement de la mimique faciale à visée clinique.

Le suivi et la rééducation des atteintes de la motricité faciale reposent actuellement sur des moyens d’évaluation essentiellement subjectifs (ex. : testing musculaire et scores cliniques). L’absence de données quantitatives constitue un frein dans la prise en charge des patients.

Afin d’optimiser la prise en charge et le suivi des patients, la plateforme FaceMocap permet une analyse de pointe à l’échelle submillimétrique et en trois dimensions des mouvements de la face.

Composée de 10 caméras optoélectroniques VICON™ Vantage V16, les données capturées, traitées et modélisées sur des pathologies handicapantes qui touchent la face permettent de mettre en place des traitements personnalisés, afin de diminuer les actes invasifs, les complications et les durées de séjour.

L’objectif de ce projet consiste à améliorer l’analyse et le suivi des mouvements faciaux (en particulier de la mimique) et de leurs « anomalies  » grâce à l’Intelligence Artificielle. Sur la base des précédents travaux, et en satellite du projet FEDER FACEMOCAP, trois axes de travail ont été identifiés grâce aux expertises complémentaires des laboratoires du MIS (Modélisation, Information & Systèmes, Amiens) et du LML (Laboratoire de Mathématique de Lens).

Eye Tracking

L’objectif principal de ce projet est d’évaluer l’attention portée au côté du visage présentant une anomalie du mouvement facial par les patients présentant une paralysie faciale par rapport aux volontaires sains.

ReMiFaSy 

L’objectif de ce projet est d’évaluer l’efficacité d’un protocole de rééducation utilisant la réalité virtuelle sur la diminution des syncinésies chez des patients atteints de paralysie faciale périphérique d’apparition récente (≤ 12 mois) comparativement au protocole de rééducation conventionnel.

Loading...

Thèmes

  • Analyse des mouvements du visage

  • Simulations numériques dynamiques

  • Sensibilité et mouvement

  • Modélisation du visage

Animateur de la thématique

  • Stéphanie DAKPÉ,